Le brunch, un allié pour chasser la gueule de bois ?

Posté le : 23/12/2019

 

 



Cocktails en apéritif, vin blanc pour aller avec les huîtres, vin rouge avec le plat et les fromages, champagne au dessert… Pendant cette période de fête, tous les excès sont au menu. Et on se retrouve assez rapidement avec une grosse migraine le lendemain ! OuBruncher vous donne les meilleurs conseils pour chasser cette vilaine gueule de bois… et pouvoir recommencer à festoyer au plus vite !



Titre de l'article

L’hydratation, la clé du succès

Il peut arriver que l’on anticipe mal… La prochaine fois, on pensera bien à alterner un verre d’eau et un verre d’alcool tout au long de la soirée. En effet, une bonne partie des dommages le lendemain est due à une déshydratation. Le premier commandement pour un bon brunch anti-gueule de bois est donc l’hydratation : du thé vert, ou encore mieux rouge, accompagné de gingembre (pour réduire les nausées), des bouillons, de l’eau de coco, des jus de fruits - la tomate est excellente car elle contient de la vitamine C, des sels minéraux et des antioxydants - mais pas d’agrumes qui vont avoir tendance à irriter davantage l’estomac… On évite également le café, son coup de boost serait seulement temporaire et il ne ferait qu’augmenter davantage la déshydratation. En revanche, les smoothies à base de banane, riche en potassium, sont parfaits pour faire le plein de sucre et d’énergie tout en apaisant le système digestif. On peut également y glisser des super aliments comme la spiruline ou des graines de lin pour en booster les bénéfices et du miel dont le fructose aide à éliminer les toxines.

 

RIP le foie…

Même si notre corps le réclame à tue-tête, on fait un croix sur les plats trop gras comme les burgers, fritures et autres junk food qui compliqueraient encore plus notre digestion et aurait un effet « plombant ». Pour les mêmes raisons, on essaiera aussi de limiter les viennoiseries et les produits laitiers. En revanche, les œufs avec leurs acides animés seront les meilleurs amis de notre foie. Notre arme fatale selon l’université de Newcastle ? Les œufs Benedicte. Et pour cause, cette recette aurait été pensée un lendemain de fête par un mondain du nom de Lemuel Benedict qui commanda des œufs avec un muffin, du bacon et une sauce hollandaise aux cuisines de l’hôtel Waldorf Astoria à New York. On peut les accompagner de champignons, parfaitement de saison, qui vont chasser les toxines grâce à leurs antioxydants. Fort heureusement, le toast à l’avocat n’a pas à être effacé de notre brunch « lendemain de fêtes » grâce à ses bons gras. On veillera simplement à privilégier du pain complet aux céréales plutôt que du pain blanc.

 

Pour terminer sur la touche sucrée, on dit oui aux mueslis et granolas riches en flocons d’avoine pour faire le plein de fibres. On peut aussi opter pour cet ingrédient sous forme de pancakes, que l’on accompagne donc de miel ou de beurre d’amande.

 

Enfin, on ne saura que vous conseiller une petite balade digestive et du repos pour vous remettre de vos émotions… Et pour ceux qui choisissent de soigner le mal par le mal : champagne ou mimosa, mais on ne vous garantit pas de résultats !






Derniers articles publiés sur OuBruncher.com


Nouveaux brunchs ! en partenariat avec Newtable.com

Adaggio (75010)
Lancé en Octobre 2020
Figuig (75017)
Lancé en Octobre 2020
GrandCoeur (75004)
Lancé en Octobre 2020
Citrus (75008)
Lancé en Octobre 2020
All Good Things (75018)
Lancé en Octobre 2020
Voir les nouveaux brunchs